Les cornes de gazelle...

Publié le par la belette

Après la visite de la grande galerie de l'Evolution avec les petits (oui, nous n'avons peur de rien!), nous sommes allés prendre un thé à la menthe et un petit gateau à la Mosquée (oui, on ne se refuse rien!)...et là, je ne peux que saluer le personnel qui a été adorable et nous a permis de nous installer un peu à l'écart avec nos loulous (nous étions 4 adultes et 4 petits de moins de 4 ans dont notre petit chameau qui n'avait pas siesté et semblait vouloir faire payer son manque de sommeil au reste du monde (ou au moins aux autres gourmands venus goûter tranquillement....)); belle occasion de nous régaler de leurs cornes de gazelle divines, les meilleures que j'aie mangé, ce sont là bas que je les ai trouvées..même les schtroumphs ont adoré!


Je suis donc rentrée motivée pour tenter de faire pareil... Pâte fine et croquante, garniture aux amandes parfumée à la fleur d'oranger, fine couche de sucre glace très croquante et très parfumée à la fleur d'oranger... et j'ai trouvé La recette...en fait, j'ai fait un petit mélange de plusieurs choses lues deci delà...
La recette parait longue mais c'est parce que j'ai essayé de recenser tous les conseils avisés qui m'ont permis de les réaliser telles que je les voulais...


Il vous faut :

pour la pâte :
200g de farine, 90g de beurre mou et pas fondu, 7cl d'eau, 1 pincée de sel,

pour la garniture : 200g de poudre d'amandes, 80g de sucre glace, 2 pincées de cannelle, 4cl de fleur d'oranger,

et 1 cl d'eau, 3 cuillères à soupe de sucre, 2 cl d'eau de fleur d'oranger..

Pour enrober les cornes de gazelle : sucre glace tamisé dans une assiette creuse

Commencer par r
éaliser la pâte  en mélangeant la farine, le beurre mou et le sel.

Malaxez  afin d'obtenir une sorte de sable puis ajoutez de l'eau en pétrissant jusqu'à obtenir une boule de pâte non collante et élastique (souple).

Laisser reposer 1 heure environ à température ambiante.


Préparer la garniture :
Mélangez la poudre d'amande, le sucre glace, la cannelle et la fleur d'oranger.

La fleur d'oranger permet d'assouplir la garniture, de lui donner une cohésion (elle ne doit pas se déliter) et consistance moelleuse. Vous devez obtenir une boule de garniture qui ne reste pas accrochée aux doigts.
Laissez la reposer 1 heure aussi env. à température ambiante.


Après le repos des préparations, récupérer la pâte, la diviser en plusieurs morceaux (si vous la réétalez plusieurs fois elle va durcir et devenir de plus en plus difficile à étaler) et étaler la pâte très finement avec un rouleau à patisserie, (après avoir fariné copieusement le plan de travail pour qu'elle n'y reste pas collée). La pâte doit être suffisament fine pour qu'on voie presque au travers.

A l'aide d'un verre, ou d'un emporte pièce de forme ronde, découpez des cercles dans la pâte.
Disposez sur chaque cercle un petit rouleau de farce en forme de croissant de lune vers le bas du cercle. Rabattez le bord supérieur, soudez les deux bords ainsi joints (mouillez éventuellement un peu les bords) et chemisez les côtés.
Rabattre toute cette pâte de la partie inférieure sur le dessus du gâteau.

Mettez à cuire au fur et à mesure (une vingtaine par plaque à four sur laquelle vous aurez placé une feuille de papier sulfurisé) dans un four préchauffé (150°C, dans un four à chaleur ventilée) les cornes de gazelles à peine dix minutes (elles ne doivent pas colorer, à surveiller selon votre four).
Sortez les et laissez les refroidir (elles durciront en refroidissant, à la sortie du four elles sont molles, il faut leur laisser le temps de devenir croquantes : pas de panique, ne cédez pas à la tentation de les remettre au four malheureux(ses).
Continuez jusqu'à épuisement de vos préparations.
 




Faites chauffer l'eau de fleur d'oranger mélangée à l'eau et au sucre. Renouvelez si besoin en cours de préparation.

Passez chaque  corne dans le sirop refroidi puis roulez la dans le sucre glace déposé dans une assiette creuse.
Pour obtenir des gâteaux très blancs,
il faut taper les cornes de gazelles blanchies après refroidissement et quand elles sont froides, les repasser dans le sucre glace et lisser la surface avec le doigt.
vous obtiendrez alors deux couches : une fine couche de sucre glace superficielle dessus et une couche de sucre glace croquant dessous, parfumé à la fleur d'oranger.
 




Publié dans miam!

Commenter cet article